Les capsules d'Hesperco(MC) de Valeo Pharma au cœur d'une étude clinique de l'Institut de cardiologie de Montréal portant sur l'hespéridine et le coronavirus

Share:

MONTRÉAL, le 17 févr. 2021 /CNW Telbec/ - Valeo Pharma Inc. (CSE: VPH) (OTCQB: VPHIF) (FSE: VP2) (« Valeo »), une société pharmaceutique canadienne et son partenaire de développement pour HespercoMC, Ingenew Pharma Inc. (« Ingenew »), sont fiers d'annoncer que les capsules d'HespercoMC, déjà approuvés par Santé Canada pour support immunitaire seront au cœur d'une étude clinique de l'Institut de cardiologie de Montréal (« ICM ») : « L'étude Hespéridine sur le coronavirus ».

L'étude de l'ICM évaluera l'effet de l'hespéridine sur les symptômes du COVID-19 et sa capacité à diminuer la sévérité de la maladie et le besoin d'hospitalisation chez les patients atteints du COVID-19. L'étude aléatoire, à double-insu, controllée contre placebo recrutera 216 patients COVID-19 confirmés et démontrant des symptômes.

« Les propriétés de soutien du système immunitaire de l'hespéridine, l'ingrédient médicinal contenu dans les capsules d'Hesperco, et son efficacité contre les autres souches de coronavirus sont bien documentées dans la littérature scientifique. Nous sommes extrêmement fiers de contribuer à la guerre contre le virus du COVID-19 avec le prestigieux ICM et notre partenaire de développement Ingenew », a dit Steve Saviuk, Chef de la direction de Valeo Pharma. « Notre implication dans cette étude s'inscrit bien avec notre vision de bâtir une société pharmaceutique canadienne phare et notre engagement constant de procurer aux professionnels de la santé canadiens et aux patients des solutions innovatrices afin d'améliorer la qualité de vie ».

Commentant l'étude Hespéridine sur le coronavirus de l'Institut de cardiologie de Montréal, Pierre Laurin, Président et Chef de la direction d'Ingenew a dit : « nous sommes heureux de voir que les scientifiques de l'ICM sont d'accord avec nos constatations scientifiques ».

Les scientifiques d'Ingenew ont fait une revue et une analyse exhaustive de la littérature scientifique révélant que l'hespéridine était une des seules entités chimiques parmi des centaines ayant été examinées à interférer / empêcher 2 principales protéines nécessaires à l'infection des cellules, suggérant que l'hespéridine pourrait entraver le taux de reproduction du virus.

M. Laurin a ajouté : « Bien que l'on puisse retrouver l'hespéridine en plus faible concentration dans les agrumes ou dans certains produits de santé naturels, une concentration beaucoup plus élevée en hespéridine, telle que retrouvée dans HespercoMC, est nécessaire pour pouvoir atteindre certains avantages thérapeutiques ».

« Avec son activité anti-inflamatoire et antioxydante bien documentée, l'hespéridine pourrait aussi fournir une protection accrue aux sujets infectés en réduisant la tempête de cytokine induite par le COVID-19 (réponse inflammatoire sévère) observée dans certains cas. Combiné à son profil d'innocuité et son activité immuno-modulatoire, l'hespéridine représente potentiellement une des molécules les plus prometteuses pour traiter n'importe quel stade de l'infection au COVID-19 », a conclu M. Laurin.

Les capsules d'hespercoMC seront bientôt dsiponibles chez les principaux détaillants en soins de santé à travers le pays et sont disponibles maintenant pour commandes en ligne par l'entremise de notre site web dédié, www.hesperco.com.