Legault ouvre la porte au déconfinement des personnes âgées

Share:

Québec assouplit certaines des mesures adoptées ces dernières semaines en lien avec la pandémie de COVID-19 dans le but de « redonner [aux aînés] une vie plus normale ».

Lors de sa conférence de presse quotidienne, le premier ministre Legault, la ministre des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, et le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, ont annoncé que plusieurs restrictions touchant les personnes âgées du Québec seront relâchées.

L’heure est venue d’assouplir les règles pour redonner [aux aînés] une vie plus normale et amoindrir une détresse psychologique qui est en train de s'installer, a expliqué la ministre Blais, reconnaissant que son gouvernement leur avait enlevé beaucoup de liberté de mouvement depuis le début de la pandémie.

D'abord, le gouvernement va permettre un déconfinement graduel dans les 1900 résidences privées pour aînés (RPA) du Québec.

Les résidents des RPA

où le virus de la COVID-19 n'a pas fait son nid pourront dorénavant sortir prendre l'air sans supervision, a indiqué le gouvernement Legault. Ils pourront ainsi rencontrer leurs proches... à deux mètres de distance, bien entendu.

À partir du lundi 11 mai, le gouvernement offrira des plages horaires destinées spécifiquement aux aînés des RPA

qui souhaitent faire leurs courses dans des commerces inscrits sur la liste des services essentiels, comme les pharmacies et les épiceries. Il leur sera toutefois recommandé de porter un couvre-visage, a précisé le Dr Arruda.